Le biodesign, mélange de design pointu et d’utilisation des forces de la nature, commence à acquérir une solide réputation. Et ce grâce à des petits projets tels que le GROW d’Ecovative. Cette start-up a imaginé une lampe dont l’abat-jour n’est pas fourni fini mais sous la forme d’un mélange de copeaux et de champignon.

Il suffit d’hydrater puis de laisser reposer ce mélange dans une enveloppe plastique lui donnant la forme requise. Au bout de cinq jours, l’utilisateur obtient un abat-jour bio, doté d’une apparence unique et végétale.

Actuellement lancé sous la forme de campagne Kickstarter, l’ensemble de la lampe reviendrait aux alentours d’une centaine de dollars, ce qui en fait un produit un peu coûteux mais une belle « proof of concept » pour précurseurs du biodesign.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s