Offshore wind farms are becoming increasingly common in our oceans. In Europe, the goal is for them to supply over 4 percent of the continent’s electricity by 2030. Naturally, these bases become home to complex ecosystems. In the North Sea, where most of the European farms are being built, these ecosystems are dominated by blue mussels.

More on MIT Technology Review.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s