Même si les lieux liés à l’innovation se multiplient sur la métropole, ceux permettant non seulement d’échanger mais aussi de manipuler des technos innovantes sont à l’inverse bien plus rare. De quoi distinguer La Coque.

Récemment ouverte du côté de La Joliette, cette salle a vocation à devenir la vitrine active locale du numérique. Elle s’est donnée les moyens de ses ambitions grâce à des parrains solides, m’a expliqué Vincent Richet, un de ses créateurs : « à l’origine de La Coque, il y a une rencontre entre Jean-François Royer, d’Euroméditerranée, qui disposait de cet espace de 426 mètres carrés, et Stéphane Soto, d’Aix Marseille French Tech, qui cherchait un lieu pour mettre en avant les savoir-faire locaux. Et peu après, c’est ConnectWave, l’ex Centre National de Référence RFID, qui s’est joint au projet ».

Fibre et LiFi

Courtesy of La CoqueD’un côté, La Coque accueille des événements et conférences high-tech à un rythme assez soutenu. En un mois et demi d’existence, ce sont déjà 18 rencontres qui ont déjà eu lieu. Petite particularité, puisqu’on parle high-tech, les responsables de la salle ont choisir de mettre le paquet sur la connectivité (souvent le maillon faible des hôtels) avec un giga de fibre et un WiFi pouvant accepter 100 connexions simultanées.

Mais la vraie particularité de La Coque, ce qui la distingue, c’est avant tout d’être un lieu de démonstration, voire de test, de technos. La salle est ainsi équipée en LiFi (transmission de données par la lumière) et en beacons (ceux de Balis.io). « On veut mettre en avant des contenus » poursuit Vincent Richet, « on expose actuellement les totems de ConnectWave qui permettent de faire un tour d’horizon complet des technologies permettant de connecter des objets ».

Demain, on pourra peut-être aussi y croiser des architectes puisque ce sera au tour du BIM d’y bénéficier d’un espace d’exposition et de test.

Un outil à vocation internationale

Le tout a une vocation de rayonnement international. Plutôt que de proposer à des délégations étrangères de faire le tour du département pour visiter les lieux liés à l’innovation au pas de charge, La Coque leur permettra de faire un tour complet de l’innovation locale en un seul et unique endroit. Le concept a déjà été testé avec la visite de clusters russes.

De quoi coller avec la définition que donne Vincent Richet de La Coque, celle d’un « outil de territoire ».

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s