C’est à une expérience particulièrement originale que se livre EDF avec la start-up marseillaise KeeeX. Le groupe énergétique teste en effet la solution de signature électronique de KeeeX pour garantir l’authenticité de ses communiqués de presse.

Contrer les faux communiqués

Dis comme cela, l’innovation pourrait sembler ne concerner qu’un microcosme de journalistes et de communiquants. Sauf que l’arnaque au communiqué frauduleux est devenue un danger bien réel, comme en atteste l’histoire survenue à Vinci en novembre 2016. A priori hacké, comme le relatait entre autres France Info, le géant du BTP avait envoyé à des agences de presse financières un communiqué annonçant des erreurs comptables majuscules. Le cours de Vinci s’était alors effondré de 18% sur le coup.

Sauf que, après une trop tardive vérification rapide, le communiqué en question s’est avéré être un faux. Le cours de l’action a alors été suspendu mais le mal avait déjà été fait.

Une signature auto-portée

Ce qu’EDF teste avec KeeeX, c’est un système permettant de s’assurer qu’un communiqué reçu est un bien un communiqué EDF. Côté médias, aucune manipulation complexe n’est à effectuer : il suffit de glisser le document dans un espace dédié (sur medias.edf.com) pour voir immédiatement s’il s’agit bien d’un authentique document EDF.

C’est là tout l’intérêt de la technologie de KeeeX, puisqu’elle est auto-portée par les fichiers. Une clé de sécurité n’est pas nécessaire pour procéder à la vérification, réalisée intégralement en local.

Pour arriver à garantir l’authenticité de ces communiqués, KeeeX s’est de son côté appuyée sur la blockchain. Celle-ci associe aux fichiers des preuves impossibles à modifier, permettant de garantir « l’intégrité du fichier et sa date de publication sur le registre ».

Un premier test

A ce stade, le groupe énergétique parle d’expérimentation. Chez KeeeX, on veut avant tout s’assurer que tout le monde, chez EDF comme hors EDF, arrive à manipuler sans difficulté les différentes interfaces.

Un test concluant ouvrirait de vraies perspectives à la start-up marseillaise, qui s’imagine par exemple pouvoir certifier l’intégralité de la communication financière du groupe. Voire donner à sa technologie une déclinaison grand public, a l’instar de ce test de facture EDF de particulier certifiée par KeeeX.

[Version anglaise: Yes, This Is An Authentic Document]

3 commentaires »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s