Le panier abandonné, c’est l’occasion manquée de l’e-commerçant, le quasi-achat qu’il faudrait transformer. C’est sur ce créneau que s’est lancée en 2013 ShopiMind, une start-up marseillaise qui compte aujourd’hui 400 clients et prépare de nombreuses évolutions pour 2018.

Ce que la société met à disposition, ce sont avant tout des campagnes pré-packagées pour e-commerçants. Conçues pour des clients utilisant les grands outils du marché, comme Magento ou Prestashop, elles permettent à une petite ou moyenne structure de proposer des relances bien ciblées. Et avec un minimum d’efforts puisque ce que propose ShopiMind actuellement, ce sont 11 campagnes activables et segmentables à volonté, de type anniversaire client.

Courtesy of ShopiMind

Synchronisation complète

Une des particularités de la solution de la start-up, c’est de synchroniser les données de ses clients. “Nous récupérons l’ensemble des informations” m’a expliqué Jean-Sébastien Couvert, le président et fondateur de la société.”A partir de ces données, nous faisons de l’analyse comportementale, du cross-selling par email [email automatique proposant un service supplémentaire une fois un produit vendu, ndlr]. Initialement, je n’étais pas parti sur l’idée de la synchronisation mais il y a eu une vraie demande client. Cela permet aussi de nettoyer la base en reformatant les numéros de téléphone, en enlevant le bounce sur le mailing,…” Le tout de la façon la plus sécurisée possible, aussi bien pour garantir au client ShopiMind que ses données ne circuleront pas ailleurs que pour répondre aux exigences réglementaires type RGPD.

Les volumes sont vite conséquents. Sur le mois de décembre, les clients de ShopiMind ont géré au total 69 millions de pages vues pour 30 millions de visiteurs uniques. Ce qui constitue d’ailleurs un vrai challenge: “si un client envoie un million de mails, et qu’ils doivent être personnalisés en fonction d’une analyse comportementale, il faut aller sur des temps de réponse très courts sinon le mailing mettra une éternité à partir”.

 

Display et page blanche

Petite société, de 5 personnes pour l’instant, ShopiMind a en tête de nombreuses évolutions. La société proposera ainsi à ses clients d’afficher du display personnalisé sur leur site. Et, gros changement pour une structure spécialisée dans le pré-packagé, elle proposera dans le courant de l’année des campagnes vierges, partant d’une page blanche, pour lesquelles le client pourra personnaliser à volonté son workflow. D’autres nouveautés plutôt malignes sont dans les tuyaux, dont j’aurai sûrement l’occasion de vous reparler.

[English version: ShopiMind vs the Abandoned Shopping Cart]

1 commentaire »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s