En ce mois de janvier 2018, la ville de Marseille lance les premiers travaux de son big data de la tranquillité publique.

Un vaste projet innovant de «data science » qui veut extraire de l’ensemble des informations de sécurité collectées par les agents de terrain des enseignements jusque-là imperceptibles.

Un article à lire sur Gomet’

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s