Quoi de plus logique, quand il s’agit de proposer une solution d’e-commerce à des boutiques locales, que de la faire concevoir par ces mêmes commerçants du coin. A l’occasion d’articles pour Gomet’ sur un partenariat entre la French Tech Aix Marseille et une fédération de commerçants, j’ai eu l’opportunité de découvrir Citydrive, un service de panier unique original.

« Je suis commerçant, j’ai une boucherie à Venelles » explique Mikaël Rizzo, le créateur de la société. « Citydrive permet à un particulier de se créer un panier unique en ligne pour l’ensemble des courses qu’il voudra réaliser sur une zone ou une rue commerçante, et de payer le tout en une seule fois. Avec notre outil, les commerçants vont pouvoir disposer d’une boutique en ligne leur permettant de faire partie de ce panier unique ».

A ce stade de son développement, la start-up gère l’intégralité de la mise en ligne pour les commerçants, facilitant ainsi grandement le déploiement. Citydrive s’est ainsi constitué une vaste base de visuels lui permettant d’afficher facilement un catalogue de produits, qu’elle va continuer à alimenter (prochain objectif : les fruits et légumes). Ce que Mikaël Rizzo conseille à ses clients, c’est de mettre en ligne au moins 80% de leurs produits. Côté facturation, Citydrive fonctionne à la commission, sans abonnement ni frais.

Toucher les clients qui finissent tard

Déjà opérationnel, le système apporte déjà de premiers bénéfices. « Dans mon magasin, je n’ai quasiment plus de commandes par téléphone, ce qui était un des mes objectifs, elles prennent un temps considérable. On peut aussi toucher maintenant les clients qui finissent tard. Pour fermer la boucherie à 19h30, il faut démonter certaines machines avant donc, passée une certaine heure, des produits ne sont plus disponibles. Avec les commandes payées, ce problème n’existe plus ».

Créée en novembre 2016, Citydrive a fait face à de nombreuses difficultés. En premier lieu avec la gestion du paiement multi-boutiques, répartir automatiquement le bon paiement vers le bon commerçant représentant une vraie complexité. Ce qui n’empêche pas la start-up de Venelles d’afficher de grandes ambitions.

A la fin de l’année, Citydrive compte en effet équiper 200 commerces et espère ensuite atteindre rapidement son seuil de rentabilité, estimé aux alentours des 340 boutiques connectées.

[English edition: Citydrive, a Unique Shopping Cart for Local Merchants]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s