Création originale d’une start-up marseillaise, Zei est une plateforme d’un nouveau genre dédiée à l’écologie. Zei offre la possibilité aux particuliers, associations, commerçants ou entreprises de s’investir de façon innovante et divertissante dans des projets environnementaux récompenses à l’appui.

C’est en prenant conscience que la sensibilisation à l’écologie ne peut pas se limiter à l’énumération de solutions environnementales et à la culpabilisation du grand public, que Noël Bauza a développé Zei. Le projet est le fruit d’une longue démarche qui passe par l’utilisation des neurosciences. L’objectif était de déterminer « les leviers de motivations » qui conduisent les individus à interagir avec leur environnement. L’analyse révèle des motivateurs puissants tel que le désir de reconnaissance sociale ou encore la volonté d’appartenance à un groupe.

L’enjeu écologique n’est plus perçu comme contraignant mais plutôt gratifiant et ludique

Zei combine des outils qui ont fait leurs preuves auprès du grand public, mais qui sont peu exploités dans le domaine de l’environnement : réseaux sociaux, jeux vidéo, fidélisation, Marketplace. Autant de moyens qui pour Noël Bauza permettent « de rapprocher l’écologie de la société ».
Sur Zei, les particuliers bénéficient de produits et services divers . Ils peuvent s’investir dans des missions de bénévolat ou associatives en s’inscrivant gratuitement. Leurs actions ou achats en lien avec l’écologie sont valorisés sur leur profil par le biais d’un classement et des points contre des récompenses écologiques sont offerts. Résultat : «l’enjeu écologique n’est plus perçu comme contraignant mais plutôt gratifiant et ludique».
La plate-forme valide les inscriptions des porteurs de projet et des entreprises au cas par cas. Elle détermine si les produits ou les services représentent une vraie alternative verte. Les associations doivent justifier d’au moins un an d’existence et mener des actions à long terme, des certifications sont exigées par Zei. L’achat de biens et services sur la plate-forme génère une commission de 7 % pour Zei. Ainsi l’achat d’un vélo électrique pliable bénéficie à l’entreprise innovante qui le distribue, à l’acheteur qui obtient une récompense via les points gagnés et à la plate-forme qui assure la sélection d’acteurs pertinents au niveau environnemental.

Des algorithmes pour indiquer aux entreprises comment réduire judicieusement leur impact environnemental

Zei a de nombreux projet en cours, notamment impliquer les marques, les villes et les start-up au sein de son classement pour développer davantage les initiatives environnementales. Leurs progressions seraient accessibles à tous en open source. Pour Noël Bauza, l’objectif est de créer une concurrence saine qui bénéficierait à tous .
Zei désire par le biais d’algorithmes indiquer aux entreprises les actions les plus judicieuses pour réduire leur impact environnemental et assurer la liaison moyennant une commission avec des acteurs certifiés qui réaliseront les prestations.
Toujours désireuse d’étoffer son staff, la start-up en pleine expansion a intégré à son équipe, Jérôme Lachaze le responsable développement durable au sein du comité de candidature de Paris 2024 qui a été séduit par la démarche ZEI.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s