Créé en 2014 par Calinda Software, entreprise marseillaise spécialisée dans les solutions innovantes à destination des entreprises, Sell and Sign est une plate-forme spécialisée dans la signature électronique, un outil indispensable à tout service des ressources humaines à l’heure de la mobilité des salariés et d’une meilleure optimisation des ressources.

« En 2013 nous étions à la recherche d’un prestataire en signature électronique pour Calinda Software, face à l’absence d’offres adaptées à nos besoins, nous avons décidé de concevoir notre propre outil », Sell and Sign sera lancée l’année suivante en 2014. Raconte Alexandre Mermod fondateur et directeur de Sell and Sign.

Une signature électronique adaptée au monde du travail d’aujourd’hui

Destinée à tous types de contrats, la signature électronique est sollicitée par les services des ressources humaines aussi bien pour les CDI, CDD et missions d’intérim. Les entreprises et groupes qui emploient la signature électronique apprécient la conception et le transfert sur supports électroniques tels que les   ordinateurs, tablettes et smartphones pour des documents variés : bulletins de paye et d’adhésion, contrat de travail…

La signature électronique permet un gain de temps dans finalisation des contrats, ce qui conduit à un processus de recrutement simplifié. Des avantages bien utiles dans un secteur du travail décentralisé où les salariés sont en poste aussi bien sur le territoire qu’à l’international.Le volet écologique n’est pas en reste avec une forte réduction de l’utilisation de papiers.

Des offres de signatures électroniques appuyées par des partenaires publics

Bien décidé à répondre le plus largement possible aux besoins de ses clients,Sell and Sign a développé trois types d’offres de signatures électroniques :

  • À distance avec l’envoi d’e- mail puis d’un code de validation transmis par sms
  • En face à face avec une présentation de l’offre, de sa configuration, puis de sa signature par les signataires sur support tablette ou en ligne
  • En ligne avec l’intégration de la signature électronique Sell and sign sur le site internet des prestataires ou par l’application mobile.

Bien que reconnue légalement depuis près de 10 ans, la signature électronique  a longtemps généré une défiance d’ordre technique quant à sa mise en place.

Sell and sign collabore avec Docapost, filiale du groupe la Poste en charge de l’accompagnement numérique des entreprises. Un partenaire  public qui pour Alex Mermod  a permis  de rassurer sa clientèle pas toujours connaisseuse des prestataires de certifications. Docapost fournit les certificats de signatures électroniques et les appose sur les documents pour indiquer leur authenticité.

Une hotline juridique  consacrée à la signature électronique

Malgré une réglementation bien établie en matière juridique, Sell and Sign est parfois confrontée aux craintes d’ordre juridique de sa clientèle, l’entreprise d’Alex Mermod dispose d’une hotline juridique :  « Nous y avons pensé dès le départ afin d’anticiper les appréhensions de nos clients, certaines petites entreprises ou start-up ne disposent pas forcément de services juridiques « . La valeur juridique des signatures électroniques Sell and Sign est garantie par GENERALI, groupe d’assureurs reconnu en France et présent dans plus de 60 pays dans le monde.

La signature électronique, un outil à la portée de tous 

« L’un de nos premiers objectifs en termes techniques, était de développer un produit accessible à tous via un smarthphone, une tablette ou un ordinateur, pas besoin pour l’utilisateur d’une formation ou d’un niveau technique poussé. Le second objectif était de rendre la signature électronique Sell and Sign  accessible en mode offline dans le cas où un contrat est signé dans une zone ne disposant pas d’internet. «  Alex Mermod et son équipe actualisent continuellement son offre afin qu’elle s’adapte au mieux aux évolutions des entreprises et des start-up.

Sell and Sign S’engage auprès des start-up

Ancienne start-up, Calinda Software s’engage à soutenir les jeunes pousses. Sell and Sign offre aux start-up leurs 100 premiers contrats signés électroniquement.

Cette offre sans engagement, s’adresse aux start-up qui justifient au moins deux ans d’existence, un chiffre d’affaires de  moins 500000 €  et qui souhaitent bénéficier de Sell and Sign via son API, une interface applicative de programmation (API)  qui permet la création de nouveaux contrats, mais aussi de gérer la base client. « Avec Sell an Sign nous avons fait le choix de parier sur l’avenir nous avons peut-être les Google de demain qui seront tenir compte du soutien que nous leur avons accordé.  »